header_site_port_frontignan
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4

Désormais plus de vente de bateau "à la Sétoise"

Jusqu’au 1er janvier dernier, la cession des bateaux - et de leurs précieux anneaux - donnait lieu, en île singulière, à un bien curieux manège.

Les propriétaires avaient une sérieuse appétence à gonfler le prix de leurs barcots pour justifier, en sus, le transfert de l’anneau. Un anneau qui, dans les faits, ne leur appartenait pas.

les-operations-de-vente-et-d-achat-doivent-etre-validees_361147_510x255

Une “Sétoiserie” qui a pris un peu de plomb dans l’aile quand la Région est devenue propriétaire du port de plaisance. Et qui a pris définitivement fin le 1er janvier 2012 lorsque ces fameux anneaux sont devenus payants.

Le règlement d’exploitation ne laisse en effet aucune faille d’interprétation à la Sétoise. "Les places ne sont pas cessibles, explique Marc Chevallier, le président de l’EPR Port Sud de France. Il faut que l’on nous demande une autorisation en cas de vente d’un bateau."

"Tout se fait au cas par cas. Chaque situation est examinée" Marc Chevallier, président de Port Sud de France.

Dans les faits, toute transaction autour d’un barcot doit être validée par l’équipe de la halte nautique située sur le quai du Pavois d’Or. Ainsi, le nombre d’années de présence du bateau dans les canaux sétois est vérifiée.

"Et si ce bateau a été recensé et approuvé lors de l’inspection des canaux qui a été réalisée par les services de l’EPR, on ne pose pas de freins à cette vente", y explique-t-on.

En outre si l’acheteur désire mettre toutes les chances de son côté pour “garder” l’anneau, il doit s’engager formellement à conserver son bateau durant deux ans. Minimum.

Reste néanmoins que dans une politique générale - et volontaire - de nettoyage des canaux sétois de ses nombreuses épaves essayant toujours d’y flotter, l’EPR (Etablissement Public Régional) Port Sud de France se réserve le droit de ne pas accepter cette vente.

En s’appuyant - justement - sur le recensement des bateaux (et leurs états) effectué dans le courant de l’année dernière. "En fait, tout se fait au cas par cas.

Chaque situation est examinée", glisse Marc Chevallier qui invite toute personne en voie d’achat (ou de vente) à se présenter à la halte nautique du pont de la gare. Histoire de ne pas se retrouver le bec dans l’eau avec un bateau sur les bras. Parce que c’est un peu lourd...

Copyright © 2010-2014 port-frontignan.fr   -   Tous droits réservés.                                                                             Plan du site      

Partenaires : Tous les drivesForum Volkswagen Courses en driveForum Up! VolkswagenActu drive

Autres sites partenaires : Mes courses driveTop-smiley  Actu driveMagasins DriveListe DriveCherche DriveAnnuaire Drive
Forum Volkswagen France - Forum Nautique - Forum Up! - Lannonceimmo Petites annonces immobilières gratuites